Calcul rupture conventionnelle : qu’est-ce qu’il faut prendre en compte ?

La rupture conventionnelle permet à l’employé en CDI de quitter son travail avec une indemnité librement fixée avec son employeur, qui va être supérieure à un seuil minimum fixé par la loi.


Savoir bien calculer son indemnisation permettra au salarié de négocier un montant plus élevé et surtout de connaitre son indemnisation minimum, c’est pour cela qu’il est crucial de savoir calcul rupture conventionnelle

Tout ce qu'il faut savoir !

Le calcul de l’indemnisation conventionnelle est assez simple mais certaines notions sont à connaitre du fait de leur impact sur le montant de l’indemnisation.


De manière générale, il faut :

  • D’abord, calculer son salaire mensuel brut (et non pas net), qui est la meilleure moyenne des trois ou douze derniers mois.
  • Ensuite, le montant minimum doit être supérieur à l’indemnité légale de licenciement : qui est égal au quart (1/4) du salaire mensuel brut (calculé plus haut) multiplié par le nombre d’années de travail, ou si le travail est récent inférieur à une année, ce sera la même chose mais le salaire brut sera multiplié par le nombre de mois (divisé par douze).
  • Enfin, des indemnités supplémentaires peuvent s’ajouter à cela, comme par exemple : indemnité compensatrice de congés payés.